Blabla grossier

Le glaçon dans le dos

En te levant le matin, tu te diriges vers ta penderie et te demandes ce que tu pourrais bien te mettre sur le dos aujourd’hui. Ton regard n’effleure même plus la pile de « shorts d’hiver », se pose plutôt sur un pull, pas parce qu’il fait un peu froid mais qu’il sera plus couvrant et tu choisis ce jean sans trous que tu adores parce qu’il te fait un cul d’enfer… Tu enfiles à la va-vite une paire de sneakers passe-partout, les bottines aux talons haut comme un immeuble de la Défense que tu as reçu pour Noël et qui t’ont faites pleurer tellement elles sont belles luisent tristement, ce jour ne sera toujours pas celui de leur première grande sortie. Tu te sens bien dans tes basket, la journée commence bien.

It has been a long time since your eyes stopped to look at those wool shorts you used yo wear with t-shirts even when it was like -15°C outside, they laid on a large sweaters now. You are not really cold, but your skin will be more covered. While grabbing your favourite pants (the one that make you thatFANTASTIC butt), dust flies off the pile of skirts. You put on very quickly your comfy sneakers and leave the room so that you won’t have see the sad sad shine on the pair of heels almost higher than the Empire State your parents gave you last Christmas. They made you cried because you loved them sooo much and they are so pretty and you love heels sooo much. But you still have not wear them yet. Meh! Sneakers are better anyway, you can’t run in heels. Can you believe that you were still hated Nike a few months back ? I know, how stupid right ? You are feeling great. Today is gonna be a good day.

tumblr_mzats865cl1rjuggro1_400

Histoire de pas avoir une gueule de déterrée, petit make up léger. Ton eye liner et ton rouge à lèvre plus pétant qu’une dynamite tremblent d’excitation quand ta main les effleure en farfouillant dans la trousse mais ils seront encore vite déçus. Il y a bien longtemps que tu as abandonné le combo cat eye/bouche rubis à la Winehouse, tu n’y penses même plus, tu ne culpabilises même plus de devoir te contenter d’un peu de mascara et de baume à lèvre. Au moment de sortir, tu attrapes une petite veste, il fait doux dehors mais en passant devant le miroir de l’entrée, tu te dis que finalement, le manteau long une taille trop grande qui t’arrives aux chevilles, en drap de laine bien épaisse et chaude, serait mieux. Comme le maquillage, cela ne te dérange même plus de choisir un vêtement te dissimulant au détriment de ton confort, c’est devenu normal, naturel.

Since you do not want to look like an aspirine pill, you put on a slight make up. Your eyeliner and your redder than dynamite lipstick shiver with excitement when your hand touches them but they will be quickly disappointed, as always. It has been a while now since you have abandonned the cateye/Winehouse lips combo, such a while that you do not feel guilty anymore to just put on lips moisturiser and a bit of mascara. Since baby it is not cold outside, you choose a light jacket but after you saw the reflection of your fantastic butt you decide that the thick and so longthatitcoversyourankles wool coat would be a better option. You will feel hot and you do not like it but who knows ? It might rain and get colder this afternoon ! Like make-up, chosing a clothing which hide your body to the detriment of a clothing you feel comfortable in doesn’t bother you anymore. It is normal now, natural.

tumblr_niz1ir9g8x1tzt6bzo1_500

Tu sors enfin, dans la rue tu regardes bien droit devant toi, en jeune femme forte et indépendante que tu es ! Cependant, de manière complètement inconsciente car c’est devenu normal, naturel, tu vas scanner chaque passants. Pas les passantes, hein, les passants, les badauds, les hommes quoi. De manière complètement inconsciente, tu vas donc les scanner et évaluer le « facteur risque », c’est à dire que tu vas évaluer si tu dois légèrement baisser le regard pour le pas croiser le leur, si tu dois faire un écart sur le trottoir, si tu dois même carrément en changer… Tu évalues s’il faut que tu sortes ton téléphone pour faire mine de recevoir un appel voir même faire semblant de ne pas parler le français. Tu fais ça de manière inconsciente, parce que c’est devenu normal de sentir des glaçons te glisser le long de la colonne vertébrale quand tu te promènes dans la rue et tu veux à tout prix éviter ça. Parce que c’est pas vraiment agréable, tu vois ? Quand tu as mal calculé un « risque », que tu as eu trois secondes d’inattention, et qu’on te glisse un « t’es bonne » dans le creux de l’oreille. Parce que du coup, tes tripes se serrent un peu et prient très fort pour que ça en reste là.

Finally ready to go out ! As the strong and independant young woman you were raised to be, you look straight in front of you ! However and in a completely unconscious way because it became normal, natural, you’ll scan each passerby. And by passerby, i mean the male ones. I guess it is pretty obvious, but a quick reminder is always good. So, you will scan every passerby and evaluate the potential risks. Which means evaluate if you only need to stare at your feet to not cross their gaze, if you need to swerve onto the sidewalk, or worst, to change of sidewalk… To take your phone to simulate that someone is calling you and even sometimes simulate that you do not speak English ! You do it unconsciously, because it has become normal to feel the slow slide of icecubes along your spine when you walk in the street and you really want to avoid it at all costs. Because it does not feel really nice isn’t it ? When you have miscalculated a risk, when you had a 3sec daydream and that someone whisper in your hear: « yummyyyyy ». Because when it happens your guts shake a little and you pray very hard for this « incident » to remain to just a whisper.

tumblr_nf1mnmzvpw1r83d7lo1_500

Cela dure que deux petites secondes, tu n’y prêteras pas plus d’importance que ça parce que c’est devenu normal pour toi, d’entendre ça, de sentir le souffle chaud dans ton cou, voir qu’ils t’effleurent au passage mais même si c’est devenu normal, le frisson du dégoût tu le sentira quand même dans le creux de tes reins pendant de longues minutes. Comme un glaçon qui te glisse le long de la colonne vertébrale, les mots, agressifs et réducteurs, froids et dépersonifiants, glaçants et objectifiants, pénètrent ton oreille et coulent, coulent sur ton corps, lent et poisseux comme du miel. Salissant, dégradant.Mais ce sentiment est devenu normal, alors tu le chassera bien vite.

It lasted only two tiny seconds, and you won’t care THAT much because it became normal for you to hear that kind of thing, to feel their breath of the back of your neck, to feel their touch on your body. But even if it became normal for you, you will still feel the shiver of disgust on you back for some looong minutes. Like ice cubes sliding along your spine, the words, aggresive and depersonifying, chilling and objectifying entered your mind and will well in an awfully slow and sticky way like honey. Dirty and degrading. But this feeling is now an everyday feel so you won’t care THAT much.

jess-day-sda

Au cours de ta journée, des instants d’inattention tu en auras d’autres et tu n’auras pas pu fermer les yeux sur tout les regards qui scrutent et détaillent chaque centimètres carré de ton corps. Le soir, en rentrant chez toi, frigorifiée par tout ces glaçons, tu te déshabillera vite vite vite avant de sauter dans la douche bien chaude pour frotter très fort ces foutus centimètres carré de peau de féminité dégueulasse. Pendant que l’eau chassera la poisse laissée par ces petites agressions normales, tu auras un peu honte de toi, tu auras honte de penser que c’est normal. Tu te diras que non, PUTAIN, c’est PAS NORMAL. C’est pas normal que je ne m’habille plus comme je le veux, c’est n’est pas normal que je ne me maquille plus comme je le veux, c’est n’est pas normal d’être toujours aux aguets dans la rue, ce n’est pas normal d’avoir peur de l’autre, ce n’est pas normal. Ce n’est pas normal de penser que c’est normal de m’habiller, d’être, d’exister dans l’espace public de manière à être le moins emmerdée possible. Parce que tout le monde peut importe son sexe mérite de se balader tranquille dans la rue et de se sentir en sécurité. CE. N’EST. PAS. NORMAL. MERDE. PUTAIN.

During your day, you will have several « moments of inattention » and you will not achieve to not noticing some stares peering and detailling every square inch of you body. Back home in the evening, refrigerated by all the ice cubes of the day, you will quickly undress, hop in a very hot shower and scrub frenetically all those inches of disgusting female skin. While the sticky dirt left by all these normal aggressions is washed away by the hot water you will feel ashamed. Ashamed to think it is normal. You will begin to think again that NO it is NOT NORMAL. It is not normal to not dress like i want anymore. It is not normal that i
do not put on sophisticated make up anymore ! It is not normal to not feel safe in the street because of the sex i was born with. Because everyone deserve to roam the street freely ! BLOODY. HELL.

tumblr_nt78o1dnrm1tcvcvyo1_500

L’eau va laver la honte, qui sera remplacée par la colère. Tu seras en colère, en colère contre tout ces gros porcs qui te voit comme un vagin prêt-à-ramoner sur pattes, en colère contre toi-même parce que tu auras laissé leur comportement changer le tien. Tu te jureras qu’aujourd’hui, c’était la dernière ! Que demain, si je veux aller me balader en minijupe alors qu’il fait 3 °C, j’m’en fous j’le fait ! Puis l’eau balayera la colère qui laissera place à l’épuisement… Parce que tu sais très bien que tu ne mettras plus de mini-jupe en hiver et que tu es fatiguée de devoir toujours faire en sorte de te protéger en permanence dans la rue. T’es épuisée d’avance, parce que t’es jeune, que tu dois faire attention depuis déjà quelques années et que tu devras le faire jusqu’à ce que tu passes l’arme à gauche. Puis bon, comme t’as pas prévue de claquer à 30ans… En sortant de ta douche, tu te sentiras mieux, plus légère, propre, tu ne penseras plus à tout ça, tu passeras un bon dîner en amoureux, vous regarderez un bon film à deux et la journée se finira bien. Mais quand ton mec te prendra dans ses bras au moment de s’endormir et qu’il te dira que tu es la plus belle du monde, tu ne pourras pas t’empêcher de te gratter le cuir chevelu pour retirer une crasse invisible et tu sentiras quand même cette crispation entre tes reins.

The water wash away the shame which will be replaced by the anger. You are angry at all those disgusting pigs who see you like a ready-to-bang vagina, angry at yourself because you let their behaviours affected yours… You swear that today was the last ! Tomorrow you go out in mini-skirt wether it is freezing outside or not !… Then the water wash away the anger and let exhaustion come… Because you perfectly are aware that you will never put a miniskirt on during winter again and because you are tired to feel that you have to protect yourself against the wolves in the street. You’re exhausted beforehand, because you’re young and already have been to paying attention for quite some  years and that you will have to do it until you kick the bucket. And well, since you do not plan to die in your early 30s… Leaving your shower, you feel better, lighter, cleaner, you do not think about all that crap anymore, you spend a good romantic dinner with your bf, the two of you watch a good movie and the day end well. But when your bf takes you in his arms when falling asleep and he tells you that you are the most beautiful woman in the world, you will inevitablely scratch your scalp to remove an invisible piece of dirt and you will still feel this tension between your loins.

tumblr_nyzkv7ivt81tjz72bo1_500

Publicités

2 réflexions au sujet de “Le glaçon dans le dos”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s